AccueilLe ComptoirFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Croklune

avatar
Féminin
Age : 28
Localisation : Sur mon canapé
Emploi | Loisirs : Vacances illimités (chômage)
Humeur : Bourré
Inscrit(e) le : 27/09/2012
Messages : 83
Points WB : 2

MessageSujet: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Mar 30 Oct - 14:41

Suite au topic sur l'utilisation d'une liseuse numérique, quelques commentaires ont été faits sur l'utilité de la numérisation dans le domaine culturel, notamment des films et livres. Je vous propose donc d'étendre ce débat à un patrimoine plus global, qu'il soit matériel ou immatériel.

La numérisation du patrimoine est une question tout à fait d'actualité. On imagine très bien que numériser un livre comporte bien des avantages pour la sauvegarde des informations (gain de place, meilleure accessibilité, etc) mais qu'en est-il d'une voiture par exemple ? Vous n'êtes pas sans savoir que dans de nombreux musées, le fonctionnement de certains appareils sont montrés sous forme de petits films, donc des données, aujourd'hui, numériques, ce qui permet de transmettre l'information sans que le mécanisme en question ne s'abîme. On peut également ajouter la tendance de plusieurs institutions muséales à réaliser des "visites virtuelles" où par quelques clics, on surfe de salles en salles.

Les objets dans les musées vont-ils disparaître car leur numérisation permettra ce gain de place, de temps et de sauvegarde puisque "la culture en elle-même n'a pas besoin de matériel, juste du contenu" ? Les objets en surnombre dans les musées s'altèrent irrémédiablement et des informations se perdent tous les jours. La restauration et la conservation de tous les objets est impossible. La numérisation n'est-elle pas la solution pour conserver ce patrimoine puisque la dégradation matérielle est inéluctable ? Ou ne fera-t-elle que "déshumaniser" ces objets témoins qui sont bien plus que de simples réceptacles ? Faut-il sacrifier le matériel en faveur de l'immatériel pour assurer une transmission de la culture ?

Il s'agit d'une problématique brulante dans le domaine culturel qui n'a pas trouvé de solution. Sentez-vous libre de vous exprimer et de débattre Beer

Spoiler:
 


Dernière édition par Croklune le Mar 30 Oct - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelynn

avatar
Féminin
Age : 27
Localisation : Loiret
Emploi | Loisirs : cherche dans le domaine culturel
Humeur : Super Content
Inscrit(e) le : 29/10/2012
Messages : 137
Points WB : 3

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Mar 30 Oct - 15:35

Je ne vois pas la numérisation comme un remplacement de la présence physique d'une oeuvre ou comme le remplacement d'une visite. En effet, un vrai objet a son charme, et surtout une valeur esthétique et émotionnelle non reproductible je pense. La question de la conservation est bien sûr à soulever, mais lorsqu'elle est réalisable et réalisée, là encore ça rajoute à ce côté "impressionnant" d'avoir encore tel ou tel objet, telle ou telle oeuvre d'une époque reculée.

Par contre je pense que l'introduction de nouvelles technologies dans le monde culturel a ses avantages.

Si on parle d'abord d'internet, on peut penser à la préparation d'une visite, tant du point de vue pratique que des connaissances sur un sujet, voire élargir sa future visite par d'autres ensuite ou par de la documentation. Plus largement pour amener la culture à ceux qui n'ont pas l'occasion de la cotoyer directement aussi, même si cela ne remplace pas cette dimension.

Le côté numérique peut aussi attirer de nouveaux visiteurs, bien que les musées aient déjà bien évolué et en grande partie perdu leur image "poussiéreuse". Mais les TIC peuvent donner une nouvelle vision des choses. Aider à mieux comprendre certains concepts aussi par exemple, notamment dans des musées comme les musées de sciences où on voit parfois des choses assez impressionnantes ! Ca peut être aussi une manière d'intéresser les plus jeunes ou de leur faire mieux comprendre les choses, mieux visualiser ; je sais par exemple que la cité de la musique propose un audioguide enfant qui est très bien fait ; ou encore, les outils présents au Clos Lucé comme les petits films ou les "arbres qui parlent" plaisent aussi beaucoup aux plus jeunes (et au moins jeunes aussi, parce qu'écouter le discours sur les invention de Vinci assis sur un banc de pierre dans un superbe parc arboré, ça n'a pas de prix !)

Je pense aussi au concept de réalité augmentée qui peut être une bonne chose, par exemple lors de la visite de châteaux pour visualiser des parties qui n'existent plus, ou qui ont été transformées à différentes époques.

Après, à côté de ça, il faut garder à l'esprit que cette immersion du numérique ne plait pas à tout le monde. Pour avoir mené une étude à la Forteresse royale de Chinon durant les 4 premiers mois de cette année, à propos de sa transformation en "Forteresse du IIIème Millénaire" (muséographie totalement revue avec introduction de films, d'écrans tactiles, de bancs audio, d'un livret avec puce pour déclencher le tout), les résultats étaient plutôt mitigés : le côté "comblement" par le numérique ne plaisait pas ; quant au fonctionnement des dispositifs, tous n'ont pas su s'en servir, alors que d'autres ont véritablement apprécier cette nouvelle manière de visiter, d'en apprendre davantage sur le site.

Pareil, quand il s'agit d'outils individuels (audioguides ou visioguides notamment), il faut veiller à ce que ça ne coupe pas totalement le côté "social" que peut avoir une visite. Si chacun reste avec son casque sur ses oreilles ou les yeux rivés sur un écran, ça enlève de l'échange et c'est bien dommage selon moi. Mais c'est là à chacun de faire l'utilisation qu'il entend des outils qui lui sont fournis. Pour avoir fait des visites avec ces outils, je sais que ce sont des sources intéressantes d'information, qui permettent en plus un certain côté "à la carte" (écouter tel ou tel chose, toute la visite ou seulement un bout, parfois avec des informations "bonus" sur des sujets particuliers (je pense par exemple à l'audioguide du château d'Amboise), etc), et ça je trouve ça sympa. De plus, ça évit d'avoir le nez rivé sur un papier et on peut observer en même temps que l'on écoute, ce qui est ma foi bien pratique ! Par contre, conserver l'échange avec les personnes avec qui on visite me semble important.

En bref, le numérique en accompagnement du culturel oui (je passerai sur le côté mise en ligne des collections muséales qui est à mon sens une bonne chose sur le plan documentaire et de mise à disposition culturelle), mais non en remplacement de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Mar 30 Oct - 20:39

Topic très intéressant mais je suis vraiment fatigué... J'apporterai ma contribution demain.
Revenir en haut Aller en bas
Aelynn

avatar
Féminin
Age : 27
Localisation : Loiret
Emploi | Loisirs : cherche dans le domaine culturel
Humeur : Super Content
Inscrit(e) le : 29/10/2012
Messages : 137
Points WB : 3

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Mar 27 Nov - 10:51

Un petit reportage France culture sur la question : C'EST ICI (clic clic)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Jeu 6 Déc - 15:04

Allez je contribue. Pour moi la numérisation du patrimoine c'est un prétexte à deux balles cinquante pour trouver du travail là où il n'y à rien à faire. Le chômage est en hausse, évidemment la solution à cela c'est de faire du travail. Oui et ? On le trouve où le travail ? On ne trouve pas les diamants dans du granit.

Pour le moment, c'est l'informatique qui tient le rôle de tâche ingrate. Alors on invente un travail qui ne sert à rien pour inventer des besoins qui n'existent pas et pour régler des problèmes qui n'en sont pas (tiens, c'est marrant, c'est la définition de la police, ça). Résultat, y'a du taf, le peuple applaudit, on dit "ouais c'est super le monde se modernise". Donc pour moi contre, ça ne sert à rien. Si le monde tournait mieux, on n'aurait pas besoin d'en arriver là. Et pour occuper quelques chômeurs - dont je fais partie -, on ratatine l'authenticité à mort.
Revenir en haut Aller en bas
Toad Le Videur

avatar
Masculin
Age : 27
Localisation : Haut-de-France, mais surtout Picard
Emploi | Loisirs : Chomeur à temps plein et à durée indetérminé
Humeur : Suspect
Inscrit(e) le : 29/06/2009
Messages : 2600
Points WB : 32

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Sam 8 Déc - 15:22

Numériser la culture ? Si c'est pour des oeuvres qui se détériorent rapidement, oui. Ca permettrait de les "sauvegarder" au cas où ils disparaissent physiquement. Mais je refuse de remplacer toutes oeuvres culturelles et artistiques à l'état physique pour du numérique. Quand on créait quelque-chose de physique, ce n'est pas pour être de suite sauvegarder dans un disque dur et être remplacé par du numérique. L'art et la culture, ce n'est pas fait pour les chiens, et ce n'est pas le numérique qui vas donner envie aux jenfoutistes de voir cela, mais grâce à l'éducation ( chose qu'on néglige un peu trop ).


"L'indulgence envers le loup s'appelle injustice envers l'agneau"

"La tolérance est la charité de l'intelligence"
Revenir en haut Aller en bas
http://ashwood-city.xooit.fr/index.php
Murder Scene

avatar
Féminin
Age : 23
Localisation : Pau City
Emploi | Loisirs : musique/art/cinéma/fête/gens
Humeur : Super Content
Inscrit(e) le : 28/01/2012
Messages : 1182
Points WB : 6

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Sam 8 Déc - 17:32

Je pense qu'en effet le numérique est utile pour conserver les oeuvres, étant donné qu'il existe un bon nombre d'objets anciens, qui risquent avec le temps de se détériorer, les toiles aussi ça s'abîme... Bref c'est le seul moyen de ne pas perdre les oeuvres d'art.
Par contre, impossible de remplacer les objets d'art dans les musées par leur réplique numérique. L'art, ce n'est jamais du 2D, même quand c'est de la peinture une oeuvre doit pouvoir être observée en réel pour bien la comprendre. Et c'est tellement saisissant de voir les oeuvres devant soi, grandeur nature, les originales ! Si les musées évoluaient et présentaient des oeuvres numérisées, je crois qu'il vaudrait mieux rester chez soi et regarder des Van Gogh sur Google Images.
Revenir en haut Aller en bas
http://hurryup-weredreamin.tumblr.com
Toad Le Videur

avatar
Masculin
Age : 27
Localisation : Haut-de-France, mais surtout Picard
Emploi | Loisirs : Chomeur à temps plein et à durée indetérminé
Humeur : Suspect
Inscrit(e) le : 29/06/2009
Messages : 2600
Points WB : 32

MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   Sam 8 Déc - 17:45

C'est pas faux. Autant rester chez soit si c'est pour numériser tous. Nos PC remplaceront la numérisation des musées.


"L'indulgence envers le loup s'appelle injustice envers l'agneau"

"La tolérance est la charité de l'intelligence"
Revenir en haut Aller en bas
http://ashwood-city.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

La numérisation du patrimoine : Caprice technologique ou solution d'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wombatah, la Tanière des Wombats :: L'Hebdromadaire ::  Le Petit Journal du Monde (Débats)-